LIVRES

MENSONGE
DÈS 4 ANS

Environ 15 euros
Auteurs : Didier Lévy
Jean-Baptiste Bourgeois
Sarbacane
Format moyen

 

 

Popopipo

A travers la mésaventure de Clovis, qui casse malencontreusement le magnifique hippopotame en porcelaine si cher au coeur de sa maman, l'auteur fait saisir aux jeunes lecteurs les conséquences du mensonge. Clovis dissimule en effet sa bêtise, et rassemble les pièces cassées dans son mouchoir...peu à la peu, le mouchoir grossit, grandit, comme le mensonge, qui devient de plus en plus éhonté et envahissant. Clovis finit étouffé par (au sens figuré, n'ayez crainte) par son tissu de mensonge, et choisira de s'en libérer.
 

Remarque : L'histoire est vraiment impactante pour les cerveaux de nos petits, ils comprennent parfaitement la métaphore, et le dessin porte le concept. En effet, le tissu prend toute la place, il est coloré, chargé, quand les autres illustrations ne sont que sommaires, un simple trait de crayon noir.

Le + : Le mensonge est présenté comme extérieur à l'enfant, Clovis se laisse emberlificoter mais converse avec son mensonge. Le mensonge n'est pas à l'intérieur de l'enfant, ne fait pas partie de lui.


 

 

 

 

 

 

AMITIE MENSONGE

Moins de 5 euros
Editions Père Castor

Un si gros mensonge

Un joli conte tibétain, qui maintient les enfants en haleine.

Il s'agit de deux voisins, Kunga et Yéché. Amis, ils évoluent dans un climat de sécurité, jusqu'au jour ou le premier attiré par le gain, trahi la confiance de son ami et lui vole ses économies.

Yéché n'est pas dupe, mais plutôt que choisir une confrontation qui ne servirait sans doute à rien, la vie lui offre l'opportunité de donner une leçon à son ami. Il lui fait croire qu'en son absence ses enfants se sont transformés en singe (d'ailleurs les illustrations font penser aux singes voleurs), évidemment Kunga est dans tous ses états, et quand finalement Yéché lui révèle la supercherie, il se confond en excuse annonçant que l'argent de son ami n'a jamais disparu.
 

Remarque : L'histoire est un peu tordue, mais intéressante car outre évoquer le mensonge, le vol, l'abus de confiance, elle démontre qu'il faut parfois, plutôt que condamner, permettre à ceux qui commettent des erreurs de s'en défaire, notamment en leur faisant ressentir l'incidence de leur erreur. Et puis elle soulève également le débat, est-il juste de faire un peur bleue à quelqu'un sous prétexte qu'il a mal agit?

Le + : Les deux hommes restent amis, malgré le fait que l'un ait trahi l'autre.

CERVEAU SCIENCES
DÈS 5 ANS

Seulement en anglais
Moins de 20 euros
Editions : Scholastic

Your fantastic elastic brain

Ce livre est une petite merveille. Teintée de cette fameuse mentalité américaine, qui plébiscite la prise de risque. On est loin du livre de sciences rébarbatif et abscond.Outre faire découvrir comment fonctionne le cerveau, grâce à des dessins et des explications très clairs. Cet ouvrage explique combien le cerveau est malléable, et qu’en l’entrainant, il est possible d’arriver à des résultats spectaculaires. Ainsi plusieurs pages sont consacrées à la valeur de l’erreur, et montre que se tromper c’est apprendre et que cela permet de faire évoluer le cerveau. Your fantastic elastic brain fait également comprendre que l’on est maître de son cerveau et que l’on peut travailler à contrôler ses émotions par exemple, toujours dans l’optique de progresser.

Une excellente lecture qui vous amènera à discuter avec votre enfant, la découverte du monde mystérieux du cerveau va sans doute créer une petite tempête dans son propre cerveau, attendez vous à une multitude de questions !

Le + : Ce n’est pas que de la science, c’est du sens aussi ! Il existe également une application, à retrouver dans notre rubrique applis

La remarque : Malheureusement il n’y a pas d’édition française, néanmoins ce livre n’est pas très compliqué à traduire.

FAMILLE

Entre 10 et 15 euros
Denis Soussan et Marjorie Béal
Les éditions du Ricochet
 

Le doudou de maman

Un peu de sens critique face à nous autres parents très, peut-être trop connectés…Le doudou de Maman est un livre thérapeutique pour les parents et les enfants. L’auteur met en effet l’accent sur un véritable fait de société, les téléphones sont devenus les doudous des adultes, et les enfants sont souvent déroutés face à cette addiction.
L’histoire est rigolote, la maman de l’héroïne a égaré son téléphone, le drame, elle en est malade…La fillette constate donc que sa maman a précisément le même rapport à son téléphone qu’elle à son doudou. L’histoire se termine par une remarque fort juste, l’incompréhension de la fillette quand ses parents lui demandent de grandir est d’être moins dépendante de son doudou, alors qu’eux même sont accros à leur téléphone.

Remarque : Un bon cadeau pour envoyer un message subliminal à des parents que vous trouveriez un peu trop accros à leur joujou connecté.

ART CREATIVITE

Environ 25 euros
Susumu Shingu

Un petit bois mystérieux

Quel délicat livre en pop up, signé de Susumu Shingu. On reconnaît la patte du plasticien japonais, sa délicatesse, son ballet avec les forces de la nature.
A chaque page une vision de ce bois mystérieux, des grenouilles et poissons ravis de se voir mouiller par la pluie, à la nuit étoilée apaisante.

Les pop up sont de belle facture, avec un vrai jeu sur les matières, les superpositions, donc l’effet visuel pour les enfants. L’imagination est sollicitée, car ce n’est pas une suite de paysages, mais plutôt une suite d’impressions. Profitez en pour raconter des histoires ou expliquer le rythme de la nature. Dès 6 mois

Le + : c’est un livre pour toute la famille, un véritable objet, qui peut se considérer comme un poème de papier pour les plus grands, ou même un inspiration à la finesse, la superposition et le travail des matières.

Remarque : avec les tout petits attention à ce qu’il n’arrache pas les pages dans un geste malencontreusement un peu trop enthousiaste !

AMITIE CREATIVITE
DÈS 2 ANS

5 euros
Petit Format
Anthony Brown
Editions Kaleidoscope
 

Ourson et la ville

Une tout petit livre au style un peu rétro, avec du suspens, de l’imaginaire, et une happy end !
Ourson et la ville, narre les aventures d’un ourson capable de dessiner sa réalité grâce à son crayon.
Alors qu’il se lie d’amitié avec un chat, le voici embarqué dans une histoire rocambolesque pour venir en aide à son nouvel ami qui se fait embarquer par la fourrière. Ourson se dessine des patins à roulettes pour suivre le camion, puis va dessiner la porte de la liberté dans la cage de la fourrière, qui renferme toute une ménagerie.

Le + : Deux message forts pour le prix d’un, on ne laisse pas tomber ses potes, et à nous de dessiner notre vie.

Remarque : C ‘est une véritable histoire, il y a un suspens, des moments haletants et angoissants, des instants de réjouissance absolue face à la déroute des méchants.