Pas d'école ? Qu'est-ce que les apprentissages autonomes ?
Clara Bellar, réalisatrice du documentaire Etre et Devenir, nous répond.
 

Chacun a son histoire avec l’école. De merveilleux souvenirs, ou au contraire de douloureuses réminiscences.
Personnellement, j’ai la même histoire avec l’école que Carl Jung, je sais c’est osé…
Pourtant c’est vrai, j’ai découvert en lisant sa biographie, qu’il avait vécu précisément le même épisode marquant que moi.

Accrochez vous car le niveau de prétention supposée va encore augmenter quand vous allez découvrir l’anecdote !
Un devoir lui a été refusé car jugé trop bon – plus précisément, le fait qu’il eut été si brillant fit porter sur Carl Jung un soupçon de tricherie – Il ne s’en est jamais remis. Moi non plus, Mr Ladret, si vous me lisez : C’est bien moi qui avais écrit cette dissertation sur l’humour, pour une fois que j’avais bossé…
Je n'ai pas la faiblesse de croire que mon devoir était génial, cependant il ne correspondait pas à ce qui était attendu de moi par ce professeur,  il me semble judicieux de réfléchir à cette notion d'attente, de niveau, et surtout de nous attacher à ne pas faire insulte à l'intelligence et aux capacités de nos enfants. Si nous n'acceptons pas qu'il nous laissent pantois, aucune chance qu'ils aient envie de le faire.

Clara Bellar est peut-être une ancienne élève contrariée, j’ai oublié de le lui demander, en tous cas quand elle est devenue Maman, elle a commencé à s’interroger sur l’enseignement à proposer à son fils, et c’est ainsi qu’elle a découvert ce que l’on appelle, les apprentissages autonomes . Pas d’école, pas de programme, une sorte d’apprentissage organique , elle en a fait un film documentaire «  Etre et Devenir » qui vaut d’être vu. En effet ce film interroge, questionne la norme, ouvre des horizons.

Clara Bellar a rencontré des familles à travers le monde qui ont fait ce choix de vie.

 

Il semble assez évident que cette option ne s’adresse pas à toutes les familles, et d’ailleurs à mon sens le film n’est pas prosélytique. Si vous êtes curieux de comprendre les motivations de ces familles, d’avoir un aperçu de leur quotidien, et de découvrir à quoi ressemblent ces enfants qui ne sont jamais allés à l’école ou très peu, vous pouvez consacrer 90 minutes de votre vie à ce film.

 

Pour toutes les infos le site du film